En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Caballero

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Huelva 1916– Madrid 1991).

Il entreprend en 1931 des études d'ingénieur, qu'il abandonne en 1933 pour se consacrer à des études artistiques. Caballero fréquente l'École des beaux-arts de San Fernando de Madrid et se lie dès 1932 avec Frederico García Lorca, auprès de qui il réalise ses premières scénographies (théâtre universitaire " La Barraca ", fondé par Lorca en 1933). Caballero illustre des textes du poète, apporte également sa collaboration à Pablo Neruda, en 1936, pour la revue Caballo verde para la poesia. À partir de 1940, il conçoit des décors pour le théâtre, le cinéma et la danse : ballets de Pilar Lopez à Madrid, Paris et Londres en 1957, peintures murales pour le transatlantique espagnol " Cabo San Vicente " en 1959, murals pour le pavillon du tourisme de Nerja en 1963 et pour le grand hôpital de Salamanque en 1964. Il développe parallèlement une activité de peintre. Sous l'influence de Dalí puis de Picasso, il aborde, à partir de la fin des années 50, une peinture abstraite plus personnelle, utilisant des techniques mixtes et des collages. Ces procédés l'inscrivent dans le courant matiériste espagnol dont Tapiès peut être considéré comme le précurseur.

Sa première exposition personnelle a lieu à Madrid en 1950 (gal. Clan). Des expositions importantes sont organisées par le M. E. A. C. de Madrid (1953 et 1959), par la fondation Gulbenkian de Lisbonne (1973).

Ses œuvres sont présentes dans les musées de Tamayo (Mexique), de Madrid (M. E. A. C.), de Bilbao (musée d'Art moderne), dans les collections de la fondation March de Madrid et du Carnegie Institute de Pittsburgh.