En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugène Burnand

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, dessinateur et graveur suisse (Moudon, canton de Vaud, 1850  – Paris 1921).

Élève à l'École des beaux-arts de Genève et à celle de Paris, il subit l'influence de Courbet et de Millet. Il exécute alors de nombreux tableaux de genre et des paysages des montagnes suisses qui sont la première expression d'un sentiment net et précis de la nature (Femme suisse, 1883, musée de Genève). Dès 1895, ce réalisme s'épanouit dans des compositions religieuses (les Disciples Pierre et Jean courant au Sépulcre, 1898, Orsay). L'exposition " la Peinture religieuse suisse au xixe s. " (Lucerne, Kunstmuseum, 1985) le restitue dans le cadre d'un symbolisme protestant liant réalisme et célébration de la nature.