En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Samuel Buri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Täuffelen, canton de Berne,  1935).

Il se forma à l'École des arts appliqués de Bâle (1953-1956). En 1959, il s'installa à Paris, puis, en 1971, à Givry, près d'Avallon. Exposant à Paris au Salon de mai et au Salon de la jeune peinture, il pratiqua à ses débuts une peinture postimpressionniste puis découvre l'abstraction lyrique dans la lignée de celle de Sam Francis. Son intérêt pour la tache de couleur fluide s'est d'ailleurs maintenu, mais il l'associa rapidement à une mise en forme méthodique, inspirée de l'Op'Art comme du Mec'Art : travail sur la couleur à partir de grilles et de trames où le motif se décompose et se recompose. L'humour démystifiant du pop art le séduisit bientôt, comme en témoigne la célèbre série des vaches, où la couleur bariole l'animal broutant (terre-plein du Grand Palais à Paris, 1972). On doit aussi à Samuel Buri des peintures murales pour la Kunsthalle de Bâle et une céramique pour la piscine expérimentale du boulevard Carnot à Paris (1968-69). Il est représenté dans les musées de Bâle, de Göteborg, de Marseille et de Paris (M. A. M. de la Ville).