En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giovanni Buonconsiglio

dit il Marescalco

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Montecchio Maggiore, Vicence, v.  1465  – Venise 1536/37).

Il doit son surnom au métier de son père, Domenico, maréchal-ferrant. Il travailla dans le milieu provincial de Vicence, où il subit l'influence directe de Bartolomeo Montagna. À partir de 1494, sa présence est attestée à Venise, où, au contact de Giovanni Bellini et des Vivarini, son style s'affine (Les Saints Sébastien, Roch et Laurent, Venise, S. Giacomo dell'orio ; Saints Cosme, Thècle et Benoît, 1497, Venise Accademia). La structure " bellinienne " et le chromastime plus fondu adoucissent la solidité, héritée de Montagna, de la Madone avec des saints (1502, musée de Vicence). Il doit aussi sa réputation à la tragique Pietà (id.), à certains portraits d'une grande intensité (Portraits d'homme, Rome, Gal. Capitoline) et aux fresques de la cathédrale de Montagnana (Padoue).