En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Bunel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de peintres français (xvie s. ).

François II, dit Bunel le Jeune (Blois v. 1522 –Paris [ ?] 1599). Fils de Jean Bunel, valet de chambre et peintre d'Henri de Navarre, le futur Henri IV, il fut le portraitiste officiel du roi entre 1583 et 1599 (ses portraits sont connus par la gravure : Théodore de Bry [1587], S. B. Mazza [1590], et par un dessin [Paris, B. N.]). On lui attribue de rares peintures (Henri IV enfant, Versailles) et l'original de la Procession de la Ligue (musée de Rouen, donation Baderou), maintes fois répétée. Charles Sterling lui a attribué l'invention de tableaux de genre connus aujourd'hui par de nombreuses copies ou répliques de mains différentes (Troupe de comédiens italiens, musée de Béziers ; Gabrielle d'Estrées et la duchesse de Villars, Louvre ; Sabina Poppea, musée de Genève ; Jeune Femme à la toilette, musée de Dijon ; Femme entre les deux âges, musée de Rennes).

Son frère Jacob ou Jacques (Blois 1558 – Paris 1614) aurait travaillé, selon son élève Claude Vignon, à l'Escorial, puis à Rome. Ses œuvres exécutées à Blois (chœur de l'église des Capucins), à Paris (avec Toussaint Dubreuil, en collaboration avec sa femme Marguerite Bahuche), à la Petite Galerie du Louvre et au Cabinet doré de la reine Marie de Médicis (avec Ambroise Dubois et Guillaume Dumée), à Saint-Séverin (chœur et nef), aux Feuillants Saint-Honoré (Assomption), aux Grands-Augustins (Descente du Saint-Esprit) ont disparu. Son nom apparaît sur quelques dessins : Portrait d'homme (Louvre). Le Buste d'Henri IV, gravé par Th. de Leu (1605), peut donner une idée de sa manière. Un autre Portrait d'Henri IV, en pied (dessin, Louvre), peut être une étude préparatoire de Bunel pour la Petite Galerie du Louvre. Peintre d'Henri IV, Bunel, qui avait acquis une grande réputation, fut l'une des figures importantes en France à la fin du xvie s.