En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carl Buchheister

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Hanovre  1890  – id.  1964).

Après avoir été mobilisé à la fin de la guerre, Buchheister commence à peindre en 1919. Il devient l'ami de Kurt Schwitters en 1921 et réalise ses premières œuvres abstraites, marquées par l'art de Kandinsky en 1923. Il entre en contact avec Théo Van Doesburg à Hanovre en 1925 et se rapproche des idées du Stijl, comme le montre son tableau Rosa Rechteck Komposition (1927, Wilhelm-Hack Museum, Ludwigshafen), dont la composition est fondée sur des horizontales et des verticales et utilise de grands aplats de couleur à l'intérieur de formes géométriques simples. En 1926, il a sa première exposition personnelle à la galerie Der Sturm à Berlin. Il crée en 1928 avec Kurt Schwitters le groupe d.a.h. (Die Abstrakten Hanover [" les Abstraits de Hanovre "]) dont les autres membres sont Friedrich Vordemberge-Gildewart, Hans Nitzschke, Rudolf Jahns et César Domela, qui résidait à Berlin. Buchheister réalise quelques-unes de ses œuvres les plus réussies à cette époque, en particulier le tableau Dreieck Komposition (1928, Museum Ludwig, Cologne), dont le châssis est en forme de triangle équilatéral et la composition entièrement fondée sur des lignes obliques, des aplats de couleur rouge, bleu, jaune, blanche et grise et dont certaines parties sont sablées : ce tableau, tout à fait original dans la production contemporaine, illustre un aspect particulier du constructivisme par la complexité de sa construction, en même temps que par sa recherche de l'instabilité à l'intérieur d'une structure très déterminée. À partir de 1930, Buchheister va s'intéresser de plus en plus à l'utilisation du relief et va expérimenter des matériaux différents de la peinture à l'huile, tels que le Plexiglas et le métal. Des éléments en relief lui permettent de composer avec l'espace, notamment dans son œuvre intitulée Glas Holz Faden Komposition (1931), dans laquelle il a recours à l'utilisation du cadre, qui, incorporé à la composition, sert de support à un fil tendu devant la surface. En 1933, il réalise le tableau Diagonal Komposition 533 R, intitulé aussi Dornerbild, en hommage au directeur du Provinzial Museum de Hanovre, Alexander Dorner. Cette œuvre est constituée de lignes obliques qui déterminent des plans dont l'un est réalisé avec de minuscules morceaux de liège collés. En 1932, Carl Buchheister, de même que Vordemberge-Gildewart, adhère à l'association Abstraction-Création, à Paris. Après la guerre, il évoluera, dans un esprit un peu identique à celui de Willi Baumeister, vers une peinture plus organique. Buchheister est particulièrement bien représenté au Museum Sprengel de Hanovre, au Centre Georges-Pompidou à Paris (M. N. A. M.) et au musée de Grenoble.