En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henry Brokman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre danois (Copenhague 1868  – Bolzano, Italie, 1933).

Après ses études artistiques à l'Académie royale du Danemark — où il s'imprègne des tendances symbolistes qui dominent alors la peinture dans les pays nordiques —, Brokman voyage en Europe et séjourne à Paris. Il y découvre la peinture de plein air et s'adonne à une recherche systématique de la lumière, recherche qui l'amène à travailler dans des pays comme l'Italie, l'Égypte, la Syrie. Le musée du Petit Palais, à Paris, est riche d'une cinquantaine de toiles de cet artiste depuis la donation que lui en fit son fils Erik Brokman en 1979 ; il possède de nombreux paysages (Rive du Nil, le Temple de Louxor, etc.), quelques portraits (Arabe assis, 1892), ainsi que des études de brume et de marines, paysages où s'expriment à la fois son tempérament profondément romantique et l'influence de Turner sur toute cette partie de son œuvre.