En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Karl Pavlovitch Brioullov ou Karl Pavlovitch Brullov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre russe (Saint-Pétersbourg 1799  – Marciano 1852).

Fils de sculpteur-ornemaniste, élève de l'Académie de Saint-Pétersbourg (1809-1821), il dut à son talent précoce son premier séjour en Italie (1821-1834). À Rome, il acquit une virtuosité tout éclectique et, de retour en Russie où il fut nommé professeur à l'Académie de Saint-Pétersbourg (1836-1849), il devint le coryphée du " Romantisme académique ". Son Dernier Jour de Pompéi (1833, Saint-Pétersbourg, Musée russe) lui valut un succès européen ; il faut également mentionner son Autoportrait rubénien (1848, Moscou, Tretiakov Gal.), ses gracieux portraits de femmes (l'Amazone, 1832, id. ; Comtesse Samoïlova et sa fille, 1840, id. ; Princesse Saltykova, v. 1837-1838, Saint-Pétersbourg, Musée russe) et ses lumineuses aquarelles. L'aisance de sa touche et l'éclat d'un coloris qui ose des oppositions de couleurs chatoyantes placent l'artiste parmi les meilleurs peintres romantiques de l'Europe.