En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules Breton

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Courrières, Pas-de-Calais, 1827  – Paris 1906).

Élève de Drolling, il débuta par des scènes de genre dans lesquelles il tentait d'apitoyer sur la misère des déshérités. Il renonça vite à ces sujets pour se consacrer au paysage et plus encore aux scènes de la vie des champs, genre qui lui attira un immense succès : le Rappel des glaneuses (1859, Paris, Orsay), la Bénédiction des blés (1857), les Premières Communiantes à Courrières, la Réunion de famille à Bourron. Il nous retient davantage aujourd'hui par ses pochades prestement enlevées qui annoncent l'Impressionnisme : la Femme à l'ombrelle, baie de Douarnenez (Paris, Petit Palais). Breton fut en outre prosateur et poète, ce qui lui valut l'admiration de Van Gogh, qui l'a aussi beaucoup lu.

Son frère Émile (Courrières 1831 – id. 1902) fit des paysages remarquables parfois par l'énergie de l'exécution et la force lumineuse (Nuit de Noël, 1892, Lille, musée des Beaux-Arts).