En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andrea Piccinelli, dit il Brescianino

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Brescia v.  1485  – Sienne apr.  1525).

D'origine lombarde, mais présent à Sienne de 1506 à 1524 et à Florence en 1525, Brescianino s'inscrit, par ses formes menues, fortement ombrées, parmi les élèves de Girolamo del Pacchia et de Sodoma, soumis à la tradition ombrienne de Pérugin et de Pinturicchio. Fort éclectique, il subit également l'ascendant de Raphaël (Portrait de jeune homme, musée de Montpellier), des Florentins (nombreuses Madones et Saintes Familles) et de Beccafumi. Il a peut-être collaboré avec son frère Raffaello, à qui l'on hésite à donner certains tableaux qui lui sont généralement attribués.