En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Davide Boriani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste italien (Milan 1936).

Élève de l'académie de Brera à Milan, il fut membre fondateur du groupe T d'art cinétique avec Anschechi, Colombo et De Vecchi. En 1961, il participe à Nouvelle Tendance et construit ses " surfaces magnétiques ", plaques tournantes sur lesquelles des poussières métalliques, attirées et rejetées par des aimants invisibles fixés derrière les plaques, forment des dessins, sortes d'organismes évanescents. De même, il fit de nombreuses expériences sur la persistance de la lumière sur le phosphore. Son art cinétique montre les environnements de la lumière et la disparition des objets à travers les manipulations du spectateur devenu acteur (Percorso a passagi programmati, théâtre mobile construit en 1968 à la maison de la culture de Grenoble ; Spazio della stimolazione percettiva, environnement perceptuel présenté à la Biennale de Venise en 1970). Il fut l'une des personnalités les plus fortes du groupe T.