En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Frank Myers Boggs

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur français d'origine américaine (Springfield, Ohio, 1855-Meudon 1926).

Venu très jeune en France, il étudie dans l'atelier de Gérôme. Après avoir fait alterner séjours en France et à New York avec de très nombreux voyages dans les pays méditerranéens ou flamands, il finit par s'installer définitivement dans la région parisienne et prend la nationalité française en 1923. Habile dessinateur, aquarelliste, il est avant tout peintre de paysages dans la tradition de Boudin et de Jongkind : villes de Normandie, marines, ponts de Paris, vues de Hollande ou d'Algérie sont ses sujets de prédilection (la Houle à Honfleur, 1885, Boston, M. F. A.). Il est aussi l'auteur d'une trentaine d'eaux-fortes, qu'il n'a fait connaître qu'en 1921.

Il est représenté dans les musées de Nantes, de Nîmes, à Paris (musée Carnavalet) et à Boston (M. F. A.).