En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis-Gabriel Blanchet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1705  – Rome 1772).

Second prix de Rome en 1727, Blanchet put s'établir dans cette ville, où il jouit rapidement de la protection du directeur de l'Académie de France, Vleughels, et de celle du duc de Saint-Aignan, alors ambassadeur de France.

Sa carrière, qui semble s'être entièrement déroulée à Rome, est jalonnée de plusieurs portraits (Tolosan de Monfort, 1756, musée de Lyon ; Portraits de P. P. Lesueur et de E. Jacquier, 1772, musée de Nantes), dont la simple franchise le met, aux côtés d'un Pompeo Batoni, son contemporain, au rang des bons portraitistes du temps.