En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

style Biedermeier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Le mot Biedermeier, dû au poète L. Eichrodt (1850), vient de la contraction des noms Biederman et Bummelmeier, par lesquels Victor von Scheffel avait désigné deux personnages de la bourgeoisie allemande en 1848. Péjorative à l'origine, cette dénomination de la culture bourgeoise de 1815 à la révolution de 1848 succède au Romantisme. Elle s'applique à la peinture abondante de cette époque, que distinguent une conception sensible de la nature, une exécution précise de haute qualité et une prédilection pour les petits formats.

Le style Biedermeier fut surtout illustré par des paysagistes (Kobell, Gensler, Waldmüller, Blechen, Gärtner), des portraitistes (Krüger, Begas, Hess, Stieler, Amerling, Oldach, Wasmann), des peintres de scènes de genre (Schwind, Ludwig Richter, Spitzweg, Schrödter) et des peintres d'histoire (Bendemann, Rethel, Lessing).