En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bibbiena ou Bibiena

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Surnom d'une famille d'architectes et de scénographes italiens des xviie et xviiie s., originaire de Bibbiena, dans le Casentino (prov. d'Arezzo).

Le fondateur de la lignée, Giovanni Maria Galli (1625-1665) , fut élève de l'Albane.

Son fils Ferdinando (1657-1743) se consacra à l'architecture et à la décoration et travailla avec Andrea Seghizzi et Giacomo Torelli. Il resta pendant vingt-huit ans au service de Ranuccio Farnèse, à Parme, exécutant également des décorations théâtrales dans les plus grands centres italiens. En 1709, il se rend à Barcelone, puis à Vienne en 1712 à l'avènement de l'empereur d'Autriche Charles III. Il rentre à Bologne en 1717. Il est l'auteur de trois traités d'architecture et de perspective.

Son frère Francesco (1659-1739) construisit au début du xviiie s. des théâtres à Vienne, à Nancy, à Vérone et à Rome. En 1726, il s'établit définitivement à Bologne.

Un des fils de Ferdinando, Giuseppe (1696-1757) , fut surtout actif à Vienne, à Prague et à Munich. Habile ordonnateur des décorations d'apparat, il érigea également, à Bayreuth, le théâtre de cour en collaboration avec son fils Carlo (1725-1787).

Un autre fils de Ferdinando, Antonio (1700-1784) , travailla à Vienne, à Saint-Pétersbourg et en Hongrie. Il transforma le théâtre de la Pergola à Florence et éleva le théâtre communal de Bologne (1756-1763).

Ayant créé une véritable tradition, les Bibbiena dominèrent l'architecture et la décoration théâtrales dans les principales villes européennes, laissant au contraire peu de traces de leurs activités à Bologne, où ils ne séjournèrent guère.