En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Édouard Bertin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1797  – id. 1871).

Il étudia chez Girodet et chez Bidauld, puis entra en 1827 dans l'atelier d'Ingres. Il se situe à un tournant de l'histoire du paysage : après des débuts dans le style académique (Salon de 1827), il peignit en pleine nature, recherchant encore en Italie, où il fit plusieurs voyages, et en Grèce les sujets nobles (Paysage d'Italie, 1836, musée de Montpellier), mais abordant aussi les thèmes romantiques inspirés par ses voyages en Orient (Turquie, Égypte) ou simplement par les études austères faites à Fontainebleau avec Aligny (Vue prise dans la forêt de Fontainebleau, 1831, auj. perdu). Son talent se manifesta surtout dans ses innombrables dessins (musée d'Orléans). Fils de Louis-François Bertin l'Aîné, fondateur du Journal des débats, portraituré par Ingres (Louvre), il succéda à son frère Armand en 1854 comme directeur de ce même journal. Aucune parenté ne l'allie au paysagiste Jean-Victor Bertin.