En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Berthold von Nördlingen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (premier quart du xve s. ).

Des documents mentionnent son activité à Nördlingen de 1404 à 1422. On ne connaît qu'une de ses œuvres grâce à un document découvert au couvent de Bornhofen et désignant Berthold comme peintre du retable en 1415. Les volets du retable sont conservés aux musées de Bonn et de Darmstadt, mais le panneau central, qui était sculpté, a disparu. Chaque volet présente sur la face intérieure 8 saintes sous des baldaquins architecturaux et sur la face extérieure 4 scènes de la Passion, dont 3 avec les donateurs. Le style présente des caractéristiques franconiennes : lourde draperie aux abondants plis anguleux ; volume quasi monumental des corps féminins, d'où la sinuosité gothique a presque disparu ; arrondi des visages et gravité de l'expression. Les scènes, d'un aspect solennel, sont réduites à l'essentiel et comprises dans une architecture ou un paysage simplifiés. Deux fragments, des bustes de Sainte Marguerite et de Sainte Dorothée (musée d'Augsbourg), révèlent une parenté avec ces volets. Après la mort de Berthold, son fils Thomas († v. 1429-30) paraît avoir pris la direction de l'atelier.