En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gian Lorenzo Bernini dit en France le Cavalier Bernin ou Gian Lorenzo Bernini dit en France le Bernin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Sculpteur, architecte, dessinateur et peintre italien (Naples 1598  – Rome 1680).

L'activité de Bernin comme peintre fut relativement restreinte : on s'accorde à lui attribuer une douzaine de portraits d'hommes et à dater la majeure partie de ceux-ci v. 1625. Mais ces tableaux (les plus beaux à la Gal. Borghèse et à la Gal. Capitoline à Rome), parfois donnés à Velázquez du fait de leur harmonie grise et rose (qui semble d'ailleurs n'avoir pas laissé indifférent le maître espagnol), font de lui un des plus fins observateurs du visage humain au xviie s. Les dessins, plus variés dans leurs sujets — portraits, caricatures, académies, plans de monuments — montrent la richesse de tempérament du maître, à qui la Rome actuelle doit encore en grande partie son visage.