En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Berni

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre argentin (Rosario 1905  – Buenos Aires 1981).

Après des études de dessin et une première période néo-impressionniste, Berni s'installe à Paris (1925-1931) où il suit les cours de Lhote et de Friesz avant de se lier avec les surréalistes : ses collages et photomontages seront marqués par ces deux influences. De retour en Argentine, il s'attaque à de grands tableaux de format horizontal dont le contenu social et politique engagé est servi par un dessin ferme, un coloris intense et un fini parfait (Desocupados o Desocupacion, 1934) : ce " nouveau réalisme " (du nom du groupe fondé par Berni en 1932) sera salué par Louis Aragon. En 1958, le renouvellement viendra de l'invention de deux figures, Juanito Laguna, l'enfant des bidonvilles, et Ramona Montiel, la " prostituée au grand cœur ", que Berni met en scène dans de gigantesques collages et assemblages faits des rebuts de la société qu'il critique (Juanito se baignant au milieu des boîtes de conserve, 1974). Le M. A. M. de la Ville de Paris a organisé une rétrospective en 1972, le M. B. A. de Buenos Aires en 1984.