En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gerrit Benner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Leeuwarden 1897  – Nijemirdum, 1981).

Autodidacte et d'abord peintre en bâtiment, après son mariage (1919) il vécut avec sa femme d'un petit commerce de maroquinerie-bijouterie, que la dépression économique ruina en 1938. Il s'exprima à ses débuts dans un style ramassé et simplificateur, assez sombre et analogue à celui du groupe De Ploeg (" la Charrue "), fondé à Groningue en 1918, mais il reste peu de choses (des gouaches, souvent sur papier) de sa production antérieure à 1945, date à laquelle il détruisit nombre de ses travaux. Il découvrit alors l'œuvre de Werkman, par l'intermédiaire du gendre de l'artiste-imprimeur, et cette rencontre hâta la maturité de son style. Benner a exposé pour la première fois à Groningue en 1946 et s'est installé à Amsterdam en 1954, dans l'ancien atelier d'Appel. Ses tableaux, paysages frisons (dont il fut l'interprète par excellence), chevaux, cavaliers ou attelages, sommairement dessinés et restitués au moyen d'une palette vive et élémentaire, offrent une manière de synthèse entre l'expressionnisme rustique de De Ploeg et le langage plus libre de Cobra et notamment d'Appel (Homme avec oiseaux, Amsterdam, Stedelijk Museum ; Homme dans un jardin, 1959, musée de Bochum). Depuis 1965 environ, l'artiste a pratiqué une peinture plus fluide et nuancée traitant des paysages par larges aplats de couleurs. Il réalise en 1965 une peinture murale pour l'Académie pédagogique de Marienburg et, en 1971, une œuvre pour l'École technique de Tiel. Le Van Abbe-museum d'Eindhoven lui a consacré une importante rétrospective en 1956 et ses œuvres de 1966 à 1971 ont été présentées en 1971 au Stedelijk Museum d'Amsterdam.