En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Wesley Bellows

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Columbus, Ohio, 1882  – New York 1925).

Proche de son maître, Robert Henri, sous l'autorité duquel il étudia à la New York School of Art de 1904 à 1906, et immédiatement reconnu comme l'un des artistes réalistes de la scène américaine, Bellows devint un des protagonistes de l'Ash Can School (l'école de la poubelle) avec Forty Two Kids (1907, Washington, The Corcoran Gal. of Art). Cette scène de genre, qui aurait pu apparaître vulgaire et peu esthétique, plut au public à cause de son thème populaire. Avec cette œuvre, il obtint le prix de la National Academy en 1908 et devint l'année suivante l'un des membres de cette institution. Outre les scènes de genre dans lesquelles il dépeint les activités de la société américaine, Bellows a réalisé des scènes champêtres (Blue Morning, 1909, Washington D. C., N. G.), de nombreux nus et des portraits (Elinor, Jean et Anna, 1920, Buffalo, Albright-Knox Art Gal.). À partir de 1916, Bellows a exécuté de nombreuses lithographies, dans lesquelles les formes sont encore plus simplifiées (Allan Donn Puts to Sea, v. 1922, Buffalo, Albright-Knox Art Gal.). Bellows œuvra beaucoup pour le développement des arts aux États-Unis et il participa en 1912 à l'organisation de l'exposition de l'Association of American Painters and Sculptors, laquelle aboutit à l'exposition de l'Armory Show à New York en 1913.