En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aubrey Beardsley

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Dessinateur et affichiste britannique (Brighton 1872  – Menton 1898).

Il ne reçut pratiquement pas de formation académique et, très vite, fit preuve d'un style fortement individualisé quoique très éclectique. Dans sa première commande, l'illustration de la Mort d'Arthur (1893), l'influence de Burne-Jones apparaît de façon évidente, mais l'illustration de la Salomé de Wilde (1894) révèle son intérêt pour les effets décoratifs sans reliefs, empruntés à l'art japonais et à l'art grec, rendus au moyen d'un trait fortement stylisé et de larges surfaces noires et blanches. Éditeur d'art du célèbre Yellow Book (1894), il participa au climat décadent et " fin de siècle ", ce qui amena son injuste licenciement après le procès d'Oscar Wilde. Pendant les dernières années de sa courte carrière, son dessin se fit de plus en plus compliqué, sous l'influence rococo, comme en témoigne The Rape of the Lock de Pope (1896). Son art, profondément original, reçut un large accueil international et influença de façon décisive l'Art nouveau.