En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Herbert Bayer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre, typographe et architecte autrichien (Haag, Haute-Autriche,  1900  – Santa Barbara  1985).

Après avoir reçu sa première formation à Linz, il étudia, de 1921 à 1923, au Bauhaus de Weimar. De 1925 à 1928, il fut professeur au Bauhaus de Dessau, où il enseigna la typographie et l'art de l'affiche. Il va particulièrement porter l'accent sur le dessin des lettres et la mise en page, toujours fondée sur la dissymétrie et les formes simples. L'affiche réalisée en 1926 Kandinsky, Jubiläums-Ausstellung constitue l'un des chefs-d'œuvre de la typographie moderne par sa composition claire et dynamique. En tant que " designer ", il a conçu de nombreux espaces d'exposition, en particulier celui de l'exposition du Bauhaus au Museum of Modern Art de New York en 1938. À la fin des années 20, son style a évolué et ses affiches ont davantage fait appel à l'univers des formes figuratives marquées par le Surréalisme, ce dont témoignent aussi ses collages et ses photomontages. Il émigra aux États-Unis en 1938 et se fixa en 1946 à Aspen (Colorado), où il resta jusqu'à sa mort. Hebert Bayer a exécuté des décorations murales pour l'université Harvard construite par Walter Gropuis (1950). Comme architecte, il a notamment réalisé les bâtiments de la communauté d'Aspen. En tant que peintre, il a eu recours à plusieurs styles, y compris au Surréalisme, avant de rester fidèle à l'Abstraction géométrique. De nombreuses expositions lui ont été consacrées en Europe et en Amérique. Il est représenté principalement dans les musées américains.