En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Evaristo Baschenis

Evaristo Baschenis, Instruments de musique
Evaristo Baschenis, Instruments de musique

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Bergame 1617  – id.  1677).

Originaire d'une famille de peintres active au xvie s., il est l'un des meilleurs peintres italiens de natures mortes du xviie s. et le continuateur de la pure tradition de Caravage, son compatriote, à qui le lie également sa prédilection pour la représentation des instruments de musique, reflet certain de la renommée européenne que connurent, au xvie et au xviie s., les luthiers crémonais et brescians. L'absence de datation rend difficile l'étude de sa carrière. Un seul de ses tableaux, Instruments de musique et livres (Merate, prov. de Côme, coll. part.), est daté (Venise, 1647), et l'on sait qu'au xviiie s. la bibliothèque de S. Giorgio Maggiore, à Venise, détenait huit de ses peintures. Parmi les rares œuvres à sujets non musicaux, les Cuisines qu'il peignit (Brera ; deux conservées à Mapello, coll. part.) ont des rapports évidents avec les " bodegones " espagnols. On peut encore citer l'Enfant aux pâtisseries (Bergame, coll. part.) et un Double Portrait avec des instruments de musique (id.), encore liés à l'école bresciane du xvie s. L'Accad. Carrara de Bergame présente un ensemble significatif de son œuvre, qui figure également à la Brera. Le M. R. B. A. de Bruxelles et le B. V. B. de Rotterdam conservent de très belles natures mortes de Baschenis.