En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bartolomeo Veneto

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (mentionné à Venise de 1502 à 1546).

D'ascendance en partie crémonaise, il débute dans l'atelier de Giovanni Bellini, dont il se déclare le disciple (série de Madones peintes entre 1502 et 1509 ; Circoncision, 1506, Louvre). Il est cependant mieux connu pour ses portraits de jeunes gens à la mode, vêtus d'habits décorés de rayures ou de damiers multicolores, posant coiffés de chapeaux ornés de médaillons et l'épée au côté. Sans doute le séjour de Dürer à Venise en 1506 avait-il mis à la mode ce type de portrait " à l'allemande ", genre que Bartolomeo exploita (Portrait, 1512, musée de Houston, Texas ; Rome, G. N., Gal. Barberini). Des séries de Joueuses de mandoline exécutées v. 1520 (Milan, Brera ; Boston, Gardner Museum), de Salomé (Dresde, Gg), de portraits (Francfort, Städel, Inst.), au regard langoureux et aux cheveux ondulés, révèlent l'influence de peintres comme Giovanni Antonio Boltraffio et Andrea Solario. Peut-être Bartolomeo s'était-il alors fixé en Lombardie. Il donna plus tard une troisième série de portraits, vus de trois quarts (Ludovico Martinengo, 1546, Londres, N. G.), dont la manière évoque certains traits caractéristiques du portrait pratiqué à Brescia (Moretto).