En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Barna

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (actif en Toscane, 1re moitié du xive s.).

Les sources anciennes mentionnent, à partir de Ghiberti, un maître Barna (qui serait mort en 1381, date sans doute erronée), qui aurait été l'auteur du cycle de fresques de l'Ancien Testament de la collégiale de San Gimignano. La critique récente a restitué ce cycle à Bartolo di Fredi et, pensant qu'il s'agissait d'une erreur de lecture, a attribué à Barna le cycle du Nouveau Testament de la même église, attribution elle aussi controversée. On a proposé d'identifier ce mythique Barna avec Barna Bertini, présent dans les archives en 1340 à San Pellegrino.

Malgré son inconsistance biographique, sa personnalité artistique dans l'entourage de Simone Martini est aujourd'hui bien cernée et son corpus d'œuvres cohérent, même s'il ne fait pas l'unanimité de la critique.

Un petit nombre de panneaux a été groupé autour du nom de " Barna " : la Vierge à l'Enfant (Asciano, musée) ; quatre Saints en trône (Palerme, anc. coll. Bordonaro ; musées de Pise et d'Altenburg) qui proviendraient d'un autre polyptique (peut-être à l'origine à l'église de San Paolo à Ripa d'Arno, près de Pise) dont feraient aussi partie le Christ bénissant (Douai, musée), deux Saints ermites (Altenburg, musée) et une Sainte Madeleine au Petit Palais à Avignon ; un diptyque à Florence (musée Horne). Dans la deuxième partie de sa production, Barna semble proche du Maître de la Madone du Palazzo Venezia comme le montrent le diptyque de la Crucifixion et déposition (Oxford, Ashmolean Museum) et l'Annonciation et six saints (musées de Berlin), Assomption (Munich, Alte Pin.), le Mariage mystique de sainte Catherine (Boston, Museum of Fine Arts), la Vierge à l'Enfant (Portland, musée), le Christ portant sa croix (New York, Frick coll.).

La tendance actuelle est d'intégrer ses œuvres dans la " bottega " des Memmi (Bellosi). Certains auteurs pensent pouvoir identifier Barna avec le frère de Lippo, Federico Memmi (Moran, Volpe), ou avec Lippo Memmi lui-même (Caleca, Boskovits).

Un beau Polyptyque à San Niccoĺo de Casciana Alta, près de Pise, fait le lien entre le groupe Barna et le groupe " Memmi ".