En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cristiano Banti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Santa Croce sull'Arno 1824  – Montemurlo 1904).

Issu d'une famille aisée, Banti fréquente entre 1842 et 1850 l'Académie des beaux-arts de Sienne avant de s'installer à Florence, où, habitué du café Michelangelo, il devient membre du groupe des Macchiaioli. Ses propriétés dans la campagne toscane abritent souvent ses amis Signorini, Boldini et Borrani, intéressés par sa technique du " miroir noir " introduit dans le milieu florentin par Altamura qui isole le motif, définissant ainsi parfaitement ses contours et ses valeurs lumineuses (Assemblée de paysannes, v. 1861, Florence, G. A. M. ; Trois Paysannes, id.). Par le caractère mélancolique des attitudes et des visages, et par le choix d'une palette à la fois sévère et précieuse, la peinture de Banti diffère un peu de l'expression des Macchiaioli. Collectionneur avisé, Cristiano Banti rassembla un riche ensemble des œuvres de ses contemporains, qui fut malheureusement dispersé à sa mort.