En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Balestra

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur italien (Vérone 1666  – id. 1740).

Il s'initia à la peinture à Venise, mais l'étape fondamentale de sa formation fut son séjour à Rome v. 1690, à l'école de C. Maratta. Il y reçut cette empreinte académique qui devait faire de lui, à son retour de Vénétie, le représentant d'un style conservateur lié à la tradition bolonaise et s'opposant à la mode rococo. Partageant son activité à partir de 1695 entre Vérone et Venise (Vierge avec les saints Stanislas Kostka, Louis et François Borgia, v. 1729, Venise, église des Jésuites ; Martyre de saint Jean l'Évangéliste, 1722, église S. Stae), il y exécuta de très nombreuses œuvres, dont la construction rigoureuse confère une apparence de solidité à un langage par ailleurs gracieux et plaisant.