En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bad Painting

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

On regroupe sous le terme de Bad Painting (apparu à New York en 1978) le travail d'artistes (Jonathan Borofsky, Frederick Brown, Stephen Buckley, Neil Jenney, Malcolm Morley, David Salle, Julian Schnabel, Donald Sultan) qui, en réaction contre le bon goût et l'intellectualisme des années 70, ont développé une peinture d'apparence délibérément bâclée et médiocre, d'exécution rapide, et trouvant ses sources dans l'art de la rue, l'académisme, l'information et les peintures marginales. La Bad Painting a été présentée lors de plusieurs expositions internationales : " A New Spirit in painting " (Londres, 1981) ; " Zeitgeist " (Berlin, 1982) et " Documenta 7 " (Kassel, 1982).