En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Milton Avery

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Altmar, État de New York, 1893  – New York 1965).

Né dans l'État de New York d'une famille de fermiers, il passe toute sa jeunesse dans le Connecticut. De 1913 à 1916, il étudie avec Charles Neoll Flagg à la Connecticut League of Art Students. En 1925, il s'établit à New York et épouse Sally Michel, elle-même peintre et illustratrice, dont on retrouve l'image dans maints de ses portraits. Il passe ses étés sur le littoral du cap Cod, où il prendra les thèmes de ses plus belles marines. Son style s'affirme dans les années 30. S'il évoque par ses thèmes et par son " climat " l'art d'un Winslow Homer et d'un Ryder, il se dégage néanmoins du " provincialisme " au contact des fauves français. Matisse, qui connaît une grande exposition en 1931 au M. O. M. A., l'influence profondément ; on retrouve ses traits les plus distinctifs dans ses œuvres : simplification abrupte des formes, ramenées à leur rythme essentiel, aplatissement des volumes, grandes plages délimitées par des cernes selon un schéma dynamique rigoureux, palette vibrante où dominent des tons rares et précieux : carmins, mauves, orangés (Girl Writing, 1941, Washington, The Phillips Collection ; Swimmers and Bathers, 1945, New York, Metr. Museum). Essentiellement portraitiste et paysagiste, il atteint au début des années 60 une sorte d'abstraction colorée (Dunes and See II, 1960, New York, Whitney Museum) qui ne sera pas sans influencer Adolph Gottlieb et Mark Rothko, qui furent ses amis très proches. En 1960, une grande rétrospective de son œuvre se tint au Whitney Museum de New York. L'art de Milton Avery marque le lien le plus net entre la peinture réaliste traditionnelle du début du siècle aux États-Unis et les grands courants abstraits de l'immédiat après-guerre. Ses principales œuvres sont : Seated Blonde (1946, Minneapolis, Walker Art Center), Green Sea (1954, New York, Metropolitan Museum), Poetry Reading (1957, M. W. Proctor Inst.), Sea Grasses and Blue Sea (1958, New York, M. O. M. A.). Une exposition lui a été consacrée aux États-Unis (Allentown, Art Museum) en 1996.