En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Arias Fernandez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Madrid v. 1614  – id. 1684).

Cet artiste madrilène, disciple de Pedro de las Cuevas en même temps que Pereda, connut une renommée précoce pour avoir peint à 14 ans le retable des Carmelitas Descalzos de Tolède, aujourd'hui perdu. En 1639, il participe au décor du salon des comédies de l'Alcázar de Madrid avec 2 portraits ; celui de Charles V et Philippe II (université de Grenade) annonce par sa conception monumentale et son modelé sec et sculptural ses œuvres postérieures : Sainte Marie l'Égyptienne (1641) et le Christ rassemblant ses vêtements (1645, Madrid, Carboneras). Son œuvre la plus célèbre, la Monnaie de César, (1646, Prado), rappelle, comme la Vierge et l'Enfant (id.), l'art de Maino par la netteté de la mise en page et ses couleurs claires et brillantes.