En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Anuszkiewicz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Erie, Penns., 1930).

Pendant ses années d'études au Cleveland Institute of Art (1948-1953), il peint dans un style réaliste (Eight Window, 1951, coll. part.) puis se tourne vers l'abstraction sous l'influence de Josef Albers, son professeur à la Yale University (1953-1955). Richard Anuszkiewicz s'intéresse aux théories de l'interaction des couleurs et commence par utiliser des couleurs complémentaires pour créer des images qui donnent l'impression du mouvement par un simple effet d'optique : Injured by Green (1963), par exemple, donne une illustration des préceptes de l'Op Art. Il est construit entièrement de cercles de deux tailles et trois couleurs placés avec une régularité mécanique sur un fond rouge uniforme. Le bleu, le bleu-vert et le vert sont regroupés de telle sorte que chacune des trois couleurs vibre avec une intensité différente sur le fond de couleur rouge.

On distingue trois périodes dans son œuvre : dans un premier temps, 1960 à 1966, Anuszkiewicz s'intéresse au mélange des couleurs et à la relation de la figure et du fond (Iridescence, 1965, Buffalo Albright-Knox Art Gal.). Ensuite, jusqu'au début des années 70, des structures modulaires en noir et blanc sont expérimentées afin de résoudre le problème de l'illusion sur des espaces à deux dimensions : One Quarter (1966, Trenton, New Jersey, State Museum). Depuis, l'œuvre entière d'Anuszkiewicz est consacrée à l'exploration systématique de formes (lignes, carrés, multiples de carrés, cercles) qui juxtaposent des couleurs intensément contrastées pour créer un effet lumineux que l'artiste appelle " irradiation ". Son art est expérimental et centré sur une investigation systématique, répétitive des effets de couleurs.

Anuszkiewicz a travaillé sur divers matériaux : la céramique, le tissu, et a exécuté des peintures murales, en particulier pour le YMCA Building de New York en 1972. Son œuvre est surtout présenté dans les musées américains.