Identifiez-vous ou Créez un compte

American Abstract Artists (A. A. A.)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

L'association des American Abstract Artists constitue dans le domaine de l'Art abstrait l'aboutissement des nombreuses activités et entreprises qui ont eu lieu aux États-Unis dans les années 20 et 30. En premier lieu, il faut citer la fondation et l'activité de la Société anonyme de Katherine Dreier, ensuite la présentation de la collection Gallatin à l'université de New York, ensuite le Federal Art Project, qui va fonctionner de 1935 à 1939 en donnant aux artistes l'occasion de se regrouper et de s'exprimer à grande échelle dans un programme consacré à la peinture monumentale. Enfin, l'exposition-bilan du musée d'Art moderne de New York, organisée par Alfred Barr dès 1936 sous le titre " Cubist and Abstract Art ". L'association des American Abstract Artists a été fondée cette année-là : elle a tout de suite compris les principaux peintres abstraits américains, en particulier Albert E. Gallatin, George L. K. Morris, Charles Shaw, Ilya Bolotovsky, Balcomb Greene, Carl Holty, Harry Holtzmann et par la suite de nombreux autres artistes tels que Fritz Glarner, Charmion von Wiegand, R. D. Trumbull, Willem De Kooning, Ibram Lassaw, Ad Reinhardt, Jean Xceron ou encore John Ferren. Cette association a été pour les artistes l'occasion de montrer leur travail dans des expositions collectives, organisées dans des galeries ou dans des musées, leur a permis de faire connaître leur mouvement par l'intermédiaire de conférences et a développé une activité de type international en accueillant ou en suscitant l'adhésion de membres étrangers, même après la guerre, tels que, dans les années 50 par exemple, Pierre Soulages. Les American Abstract Artists sont une associa-tion identique à celle fondée à Paris dans les années 30 par Auguste Herbin et Georges Vantongerloo sous le nom d'" Abstraction-Création " ou à l'association " Allianz ", fondée par Leo Leuppi en 1937 à Zurich.