En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aloïse Corbaz, dite Aloïse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Lausanne1886 – asile de la Rosière, Gimel,1964).

Internée de 1918 à sa mort, elle traduit sa volonté schizophrène de s'absenter du monde dans une " mascarade " de figures désincarnées, mais assimilées à des personnages historiques ou mythiques (les Amoureux, v. 1949, Lausanne, musée de l'Art brut). Ses grands dessins aux crayons de couleurs vives, marqués par une tendance au symbolisme et à la métamorphose, se soustraient à la dimension du réel par un refus de l'espace et de la profondeur (couleurs en aplats, frontalité, orbites remplies de bleu à la place des yeux, etc.). Aloïse est notamment représentée au musée de Lausanne. L'actrice Delphine Seyrig interpréta le rôle d'Aloïse dans le film de Liliane de Kermadec (Aloïse, 1975). Un ensemble significatif d'œuvres d'Aloïse a été présenté au musée de Rochechouart en 1989.