En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Peter Alma

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Medan, Sumatra, indonésie, 1886  – Amsterdam 1969).

Après ses études à l'Académie des beaux-arts de La Haye de 1904 à 1906, Peter Alma est marqué par le Néo-Impressionnisme, puis le Cubisme. Il séjourne à Paris en 1914 et se trouve dans l'entourage de Fernand Léger et de Diego Rivera. Il fait partie du groupe hollandais de Paris avec Conrad Kickert, Piet Mondrian et Lodewijk Schelfhout. Dès ce moment, ses paysages et ses natures mortes présentent une figuration stylisée qui tend à l'art monumental. Il expose en 1912-13 au Moderne Kunstkring d'Amsterdam, à la Sonderbund Ausstellung de Cologne et au Salon des indépendants de Paris. Il se trouve aux Pays-Bas en 1914, s'installe à Laren et entre en contact avec Mondrian, Le Fauconnier et Bart Van der Leck, qui l'influence particulièrement. Il met alors au point sa manière en utilisant des couleurs primaires, des surfaces planes, des formes élémentaires, des compositions généralement fondées sur l'horizontale et la verticale et l'absence de profondeur : ses figures évoquent à la fois les affiches et les cartes à jouer. En 1921, il se rend en U.R.S.S., où il rencontre Kandinsky, Lissitzky, Tatlin et Malevitch et voit au retour en 1922 la première exposition d'art russe à Berlin à la gal. Van Diemen. Il a alors des contacts avec Gerd Arntz, qui s'installera d'ailleurs aux Pays-Bas en 1934. Son tableau Chômeurs dans la salle d'attente (1929, Amsterdam, Stedelijk Museum) montre, avec son sujet traité de manière très simplifiée, la volonté de réaliser un art possédant un contenu critique très marqué, qui l'apparente à l'art des progressistes polonais ou des artistes allemands " engagés " tels que Oskar Nerlinger.