En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Allianz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Allianz, " Association des artistes suisses modernes ", a été fondée en 1937 à Zurich par le peintre Leo Leuppi (1893-1972), après l'exposition Zeitprobleme in der schweizer Malerei und Plastik, qu'il avait organisée l'année précédente au Kunsthaus de Zurich et qui avait montré l'originalité et la vivacité de l'art suisse contemporain. Cette association, dont le comité comprenait, avec Leo Leuppi à sa tête, les peintres Richard Paul Lohse, Hans Schiess, Walter Bodmer et Hans Erni, fonctionna selon le principe de la Sezession, tout en présentant de nombreux rapports avec l'association Abstraction-Création, fondée à Paris en 1931. L'idée de Allianz consistait à promouvoir l'art des artistes suisses, qu'ils soient figuratifs, comme Otto Abt ou Le Corbusier, surréalistes, ainsi Kurt Seligmann et Meret Oppenheim, abstraits informels, tels que Hans Schiess ou Hans Fischli, abstraits géométriques, Theo Eblé et Camille Graeser par exemple, ou encore abstraits symbolistes comme Paul Klee, en organisant des expositions et en publiant des ouvrages. La première exposition a eu lieu à la Kunsthalle de Bâle en 1938, sous le titre Neue Kunst in der Schweiz : elle montrait les œuvres de 28 artistes. Cette manifestation fut suivie en 1940 par la publication de l'almanach Neuer Kunst in der Schweiz, qui offrait un répertoire de la création en Suisse réalisé sous la direction de Leo Leuppi et de Richard Paul Lohse. D'un autre côté, à partir de 1941, étaient créées les éditions Allianz, qui ont permis de publier des recueils de gravures originales. La deuxième exposition fut organisée au Kunsthaus de Zurich en 1942, suivie d'une troisième manifestation au même endroit en 1947, tandis que des expositions de moindre importance étaient organisées dans les galeries de Zurich. La dernière exposition eut lieu au Helmhaus de Zurich en 1954. Allianz a joué un grand rôle en Suisse pour faire mieux connaître l'art contemporain, mettre en relation les artistes qui en faisaient partie et assurer d'une certaine façon la diffusion du groupe informel intitulé " Concrets zurichois ", composé de Max Bill, Richard Paul Lohse, Verena Loewensberg et Camille Graeser.