En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodore Caruelle d'Aligny

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Chaumes, Nièvre, 1798  – Lyon 1871).

Cet élève de Regnault et de Watelet, continuateur du paysage historique, fut cependant un des premiers à ressentir le besoin de l'étude d'après nature. Tôt venu à Barbizon, il y retourna souvent. C'est en Italie, en 1825, que naquit son amitié pour Corot, qu'il comprit et encouragea. Aligny voyagea dans le midi de la France, en Normandie, de nouveau en Italie (1834-1836) et en Grèce (1843). Il mourut directeur de l'École des beaux-arts de Lyon. Il est représenté au Louvre (Prométhée, Salon de 1837) et dans plusieurs musées (Avignon, Lyon). L'art d'Aligny conjugue un sens graphique des lignes souples et aiguës, et le goût des franches oppositions de lumière et d'ombre.