En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pedro Alexandrino de Carvalho

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre portugais (Lisbonne 1730  – id. 1810).

Formé dans son pays, cet artiste fut le disciple et le collaborateur d'André Gonçalves, à qui il succéda dans la seconde moitié du xviiie s. Peintre et dessinateur habile, il fut un décorateur d'une extrême fécondité, spécialisé dans la peinture de plafonds et de tableaux d'autel où se mêlent l'influence du baroque italien et du style rocaille français (église São Francisco de Paula, Lisbonne). Le Sauveur du Monde, exécuté en 1778 pour la cathédrale de Lisbonne (auj. disparu ; esquisse à Lisbonne, M. A. A.), considéré comme son chef-d'œuvre, lui assura le succès. Il s'inspire souvent pour ses compositions de gravures dont le dynamisme est atténué par un certain académisme dans les gestes (Vierge et Saintes, Museu nacional Soares dos Reis, Porto). Moins connu que certains de ses contemporains qui bénéficièrent d'une formation étrangère, il les surpasse pourtant par la liberté et le dynamisme de ses compositions. Ses œuvres figurent dans la plupart des édifices religieux reconstruits à Lisbonne après le tremblement de terre de 1755 (églises des Martyrs, de l'Incarnation) ainsi que dans de nombreux palais et églises portugais. Il fut aussi portraitiste, peintre de nature morte et scénographe.