En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques-Laurent Agasse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Genève 1767  – Londres 1849).

Il fréquente de 1782 à 1786 l'école de dessin de Calabri, où il se lie d'amitié avec le lithographe F. Massot et le peintre A.W. Töpffer. Ayant un intérêt particulier pour l'étude des animaux, il complète sa formation à Paris, de 1786 à 1789, dans l'atelier de Louis David, assistant aux cours d'anatomie et aux séances de dissection. Sa rencontre, en 1789, avec lord Rivers — son principal commanditaire — détermine son installation à partir de 1800 en Angleterre, où sa peinture animalière et ses portraits lumineux et de facture minutieuse remportent un vif succès. Il peint dans la propriété de son protecteur, à Stratfield Saye, de nombreux tableaux représentant scènes de chasse, animaux du maître, chiens et chevaux (Rolla et Portia, 1805, Genève, musée d'Art et d'Histoire ; Cheval gris au pré, 1806, Winterthur, Fondation O.-Reinhart ; Portrait de lord Rivers et de ses amis, 1818, Genève, musée d'Art et d'Histoire). Ses œuvres ont souvent été reproduites par la gravure et la lithographie, et, ainsi, popularisées auprès d'un large public, notamment dans un important Recueil d'animaux gravé par Schenk.