En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albijn van den Abeele

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre belge (Laethem-Saint-Martin 1835  – id. 1918).

Bourgmestre puis secrétaire communal de son village natal, il écrivit plusieurs romans et nouvelles avant de se consacrer, déjà quadragénaire, à la peinture. Son œuvre (env. 200 numéros), tout entière inspirée par les paysages de Laethem-Saint-Martin et de ses environs, décrits avec un respect attendri, se signale par une sensibilité très délicate aux valeurs et un faire minutieux (Derniers Rayons de soleil et montée de la lune, 1904). On a voulu le considérer, un peu abusivement, comme un " Douanier Rousseau " flamand. Il est représenté dans les musées belges (Deinze, Gand).