En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Éliézer et Rébecca

Nicolas Poussin, Éliézer et Rébecca
Nicolas Poussin, Éliézer et Rébecca

Tableau de Nicolas Poussin (1648). Louvre, Paris.

En 1648, Jean Pointel, banquier lyonnais, souhaite que son ami Poussin réalise pour lui un tableau « rempli de plusieurs filles dans lesquelles on peut remarquer différentes beautés ». Le peintre retient l'épisode de la Genèse où le serviteur d'Abraham, Éliézer, rencontre la future épouse d'Isaac, Rébecca. Devant un paysage orné d'architectures, le peintre dispose harmonieusement, en frise, selon les principes du bas-relief, quatorze figures principales. Les douze jeunes filles réparties de part et d'autre d'Éliézer et de Rébecca figurent, avec un même visage douze fois répété, tel un masque, les réactions d'un cœur humain devant la manifestation de la volonté divine, préfiguration de l'Annonciation. Poussin cherche, à travers le langage du corps, à caractériser au mieux les sentiments des acteurs selon leur âge, leur sexe, leur condition. Curiosité, émotion, trouble, jalousie constituent ainsi un dialogue muet qui souligne le caractère incompréhensible et irrésistible des arrêts de la Providence.