En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yvain ou le Chevalier au lion

Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au lion
Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au lion

Roman de Chrétien de Troyes, composé vers 1177.

Marié à Laudine, Yvain est accusé de négliger ses devoirs de chevalier. Il part en aventures, mais les tournois lui font oublier la promesse faite à sa femme de revenir au bout d'un an. Après un accès de folie, il surmonte des épreuves en compagnie d'un lion auquel il a sauvé la vie, et reconquiert l'amour de Laudine.

Le roman fut composé à la même époque que Lancelot ou le Chevalier à la charrette, sur une formule que l'on peut qualifier d'emblématique : à la honte symbolisée par la charrette s'oppose ici la vertu paradoxale d'un lion courageux, humble et fidèle, un approfondissement de l'idéal chevaleresque en direction du Graal. L'amour est traité à partir du thème de la fée à la fontaine, ici présentée comme une châtelaine qui confie à un chevalier la garde de sa fontaine magique. L'aventure est d'abord tentée par Calogrenant, dont le récit forme la première partie du roman. À son échec va s'opposer le succès d'Yvain, qui épouse la dame, Laudine, avec l'aide de sa servante Lunette. Mais, répondant à l'appel d'autres aventures guerrières, il a le tort d'oublier le contrat fixant la date de son retour : d'où une crise, sa folie, son passage à l'état sauvage et la lente reconquête par une série d'épreuves, aidé par ce lion de parabole, d'un bonheur alors mieux fondé sur la vertu.