En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tôt le matin

Tableau de William Hogarth (1745). National Gallery, Londres.

Évocation d'un drame humain, satire sociale, ce tableau représente le deuxième des six épisodes du Mariage à la mode. Conçue, selon Hogarth lui-même, comme une scène de théâtre, avec un premier plan qui évoque l'avant-scène, la composition à la perspective décentrée illustre la faillite d'un couple. Un homme vêtu de noir – l'intendant, peut-être – se dirige vers les coulisses avec un geste d'impuissance auquel répond le désordre qui règne : chaise renversée, livre à terre, cheminée qui fume ; à l'arrière-plan, un domestique bâille, indifférent aux traces visibles de la soirée. Quant au couple, il offre une image éloquente de sa discordance : au regard en coin de l'épouse, qui s'étire avec satisfaction, et à sa mise soignée répondent la tenue négligée et l'air morne du mari affalé sur sa chaise.