En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Trente-Neuf Articles

Dans l'Église anglicane, articles qui furent rédigés en 1562 sous la direction de l'archevêque Parker et qui définissent l'essentiel du dogme anglican.

Rédigés au début du règne d'Elisabeth comme un compromis destiné à renforcer le pouvoir royal et votés par le Parlement en 1563 et révisés en 1571 et en 1604, ils constituent le fondement de l'anglicanisme, religion désormais officielle de l'Angleterre. La hiérarchie et la liturgie de l'Église catholique romaine est conservée, mais les affaires religieuses en général, et la nomination des évêques en particulier, relèvent exclusivement du roi ou de ses ministres. Tous les ecclésiastiques doivent prêter le serment de respecter ces 39 articles.

L'Église épiscopale protestante américaine a conservé ces articles, changeant seulement ceux qui étaient rendus caducs par l'indépendance des États-Unis (articles 36 et 37).

En 1842, avant de rejoindre le catholicisme, le théologien anglais John Henry Newman entreprit de démontrer que ces 39 articles sont parfaitement compatibles avec la doctrine du concile de Trente : « Si les articles sont les produits d'un âge non catholique, ils ne sont point, grâce à Dieu, non catholiques pour ne pas dire plus, et ils peuvent être souscrits par ceux qui veulent être catholiques de cœur et de doctrine. »