En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tondo Doni

Michel-Ange, Tondo Doni
Michel-Ange, Tondo Doni

Tableau rond de Michel-Ange (1503-1504). Musée des Offices, Florence.

Réalisée pour Agnolo Doni, cette représentation de la Sainte Famille porte la marque de l'influence de Léonard de Vinci. Michel-Ange organise la composition sur un axe vertical, autour duquel les personnages principaux, liés par le jeu des regards et le mouvement de leurs bras, semblent s'enrouler selon une spirale ; les masses de ce groupe sont traitées comme une sculpture. L'impression de profondeur et d'espace devient sensible grâce à la présence de la paroi rocheuse qui apparaît dans le fond, en partie cachée par une frise d'athlètes – curieuse intrusion profane –, devant laquelle se tient saint Jean-Baptiste et qui ferme la composition. Cette sensation est renforcée par la forme circulaire du tableau, qui se présente comme une synthèse du monde. La nouveauté s'exprime également par l'emploi de couleurs brillantes, presque métalliques, qui contribuent à placer la scène hors du monde humain et lui confèrent un caractère sacré jusqu'alors absent de ce type de représentations. Si cet exemple confirme ce qu'a pu affirmer Michel-Ange à propos de la supériorité de la sculpture sur la peinture, il n'en reste pas moins que le Tondo Doni, sa première œuvre picturale, témoigne à la fois d'une maîtrise et d'une manière personnelle très affirmées, qui influenceront la peinture florentine.