En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Tenture de l'Apocalypse

Ensemble de tapisseries (dernier quart du xive s.). Laine ; 70 panneaux totalisant environ 100 m. Musée des Tapisseries du château d'Angers.

Cet ensemble de tapisseries fut commandé avant 1377 par le duc Louis Ier d'Anjou, frère du roi Charles V et futur roi de Sicile. Pour les patrons, le duc s'était adressé au peintre du roi, Jean de Bruges, actif à Paris entre 1368 et 1381, et précurseur du style gothique international. À partir de ces modèles furent réalisés des patrons permettant d'adapter la peinture à la technique de la tapisserie. Exécuté dans les ateliers du lissier parisien Nicolas Bataille, le tissage se poursuivra pendant de nombreuses années : le fils du commanditaire, Louis II, en reprendra la direction à la mort de son père, en 1384. Avant d'être morcelée, cette gigantesque tenture de laine comportait 6 ou 7 pièces, divisées chacune en 14 tableaux. Les quelque 70 panneaux qui subsistent actuellement font de cette tapisserie la plus longue du monde (environ 100 m). Sur fond bleu ou rouge, ils illustrent les épisodes de l'Apocalypse tels qu'ils sont décrits par saint Jean, du Dénombrement des élus et de la Grande Prostituée aux Sauterelles et aux Anges de l'Euphrate.