En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Statue équestre de Pierre le Grand

Sculpture d'Étienne Falconet (1767-1778). Bronze sur rocher de Finlande. Saint-Pétersbourg.

C'est Catherine II qui commande ce monument à la gloire de son prédécesseur à Étienne Falconet, qui séjourne à Saint-Pétersbourg de 1766 à 1778. Le sculpteur français, aidé de sa belle-fille Marie-Anne Collot-Falconet, et du Russe Fedor Gordeïevitch Gordeïev (élève à Paris de Jean-Baptiste Lemoyne, tout comme Falconet), conçoit un bronze colossal, qu'il dresse sur un rocher de Finlande, sur la place du Sénat (laquelle sera appelée après la révolution « place des Décembristes »), face à la Neva (Pouchkine écrira : « Voici celui dont la volonté fatale a fondé cette ville sur la mer »). Le monarque monte à l'antique, c'est-à-dire sans étriers, un cheval cabré, qui foule un serpent. Magnifique élan, efficacité théâtrale d'une œuvre où se mêlent l'immédiate simplicité d'un langage classique, le sens de l'équilibre, du mouvement et du grandiose. L'inscription « À Pierre le Grand, Catherine II », suivie de la date d'achèvement du monument, 1782, est portée en latin sur un côté du socle, en russe sur l'autre.