En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Splendeurs et misères des courtisanes

Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Roman d'Honoré de Balzac (1838-1847) [Scènes de la vie parisienne] en quatre parties – 1° « Esther heureuse » ; 2° « À combien l'amour revient aux vieillards » ; 3° « Où mènent les mauvais chemins » ; 4° « la Dernière Incarnation de Vautrin » – qui est la suite des Illusions perdues].

Lucien de Rubempré conclut avec le forçat Jacques Collin, alias Vautrin, auquel le lie déjà l'homosexualité, une alliance politique dans laquelle, en échange des jouissances et des pouvoirs à venir, il devient son instrument dans le monde. La courtisane Esther Gobseck et Lucien de Rubempré s'aiment passionnément. Mais il entre dans les plans de Vautrin de vendre Esther au financier Nucingen, et de marier Lucien avec une aristocrate, Clotilde de Grandlieu. Esther s'empoisonne. Lucien et Vautrin sont arrêtés. Lucien avoue et se pend dans sa prison. Vautrin force l'autorité à composer avec lui, et devient chef de la Sûreté.

Pour en savoir plus sur l'œuvre balzacienne, voir l'article la Comédie humaine.