En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sonate en si mineur

Franz Liszt
Franz Liszt

Sonate pour piano de Franz Liszt (1857).

Ébauchée en 1851, et dédiée à Robert Schumann, la Sonate en « si » fut achevée à Weimar en juillet 1853. Hans von Bülow en assurera la création en 1857. En un seul mouvement, l'œuvre présente une structure formelle libre en apparence. De forme cyclique, on y relève, en fait, quatre thèmes essentiels, auxquels s'ajoutent deux motifs secondaires. Leur répartition est précise : exposition, premier développement, mouvement lent, second développement, récapitulation, coda. On a pu y déceler une illustration du mythe de Faust. Le caractère des thèmes et leur traitement dramatique appellent cette interprétation, sans que Liszt ne l'ait jamais suggérée.

Véritable statue du Commandeur, à laquelle doit se confronter tout grand pianiste, il s'agit de l'une des pages les plus inspirées du romantisme par son intensité dramatique, sa richesse expressive et la qualité constante d'une écriture où la virtuosité demeure au service d'une pensée supérieure.