En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

le Secret du Monde

en latin Mysterium Cosmographicum

traité scientifique de Johannes Kepler (1596).

Dans cet ouvrage publié une cinquantaine d'années après le De revolutionibus orbium Clestium de Nicolas Copernic, Kepler se propose d'établir définitivement la supériorité du système copernicien sur tous les autres. Cette supériorité ne consiste pas seulement, pour lui, dans une certaine simplification des calculs apportée par le nouveau système, mais surtout dans son caractère systématique, explicatif et rationnel. C'est dans cette perspective, par exemple, que Kepler ordonne les planètes, suivant les dimensions et les distances de leurs orbes au moyen des polyèdres réguliers. Chaque polyèdre, inscrit dans une sphère, est circonscrit à la sphère inférieure : ainsi, le cube est inscrit dans la sphère de Saturne et circonscrit à la sphère de Jupiter. L'idée d'une explication causale et physique des mouvements planétaires se met donc en place.